Comment gagner 40% de son temps avec l’envoi des newsletters

Gain de temps

Nous allons voir ici comment gagner plus de 40% de son temps avec la gestion qu’entraîne l’envoi de newsletter. Comme moi, vous savez certainement que les mailings liste sont essentiels à la vie d’une entreprise sur internet. Cependant, si vous vous y prenez mal, comme c’est le cas pour la plupart des débutants et comme c’était également le cas pour moi avant, ce genre d’outil peut également vous faire perdre beaucoup de temps. Pourtant, en appliquant des techniques et des astuces, vous pouvez facilement éviter cela. Nous allons donc voir dans ce « plan & hack malin » comment nous pouvons remédier à cela très facilement. Je suis d’ailleurs presque sûr que vous allez êtres sûr que vous allez êtres surprit par son efficacité, comme la plupart des autres clients.

Alors, commençons tout de suite par les étapes « pas à pas » afin de obtenir ces 40% de temps sacré pour chaque envoi de newsletters.

– Liste des Hacks Malin :

Hack 1. Quand vous envoyer une newsletter, l’email sera envoyé par le biais d’une adresse email permettant de re-contacter l’expéditeur. C’est normal, c’est le principe des emails, me diriez-vous. Oui, sauf qu’alors il y a beaucoup de personnes qui nous re-contacte par l’email envoyé pour demander soit de supprimer son compte, email comme quoi l’adresse email n’existe plus, auto répondeur disant que la personne est en vacances, demander des questions (même si souvent après une réponse de votre part, ce type de client n’achète rarement), etc.
Le gros problèmes, c’est que cela vous fait gonfler votre boîte email pour rien. Cela vous distrait fortement et donc vous fait perdre du temps. Même si vous ne vous rendez pas contre, croyez-moi cela occupe l’esprit même si l’on ne le pense pas, de plus l’inconscient a toujours tendance de lire le sujet de l’email et nous fait chauffer notre « curiosité ». La solution à cela c’est d’envoyer les newsletters avec une adresse email qui n’exige pas su style « ne-repondez-pas@votre-site.com » ou encore « noreply@votre-site.com » (ce que d’ailleurs tout les moyens et à très très gros sites font).
Cependant, il y a encore un problème si vous utiliser un système d’envoi d’email si automatique (tel que Aweber ou GetResponse), car vous avez besoin de confirmer l’email qui sera utiliser pour l’envoi des emails. L’astuce, c’est donc en effet de créer cette « fausse » adresse email afin de confirmer l’email et par la suite, soit de la supprimer ou bien de la garder, mais de ne plus jamais aller voir vos emails, et si vous êtes tenté, générer un mot de passe impossible à retenir (vous avez un générateur ici) afin de ne pas être tenté. La dernière solution est selon-moi la plus approprié, car selon les CGU des auto répondeur, vous êtes dans l’obligation d’envoyer les emails avec une adresse email valide. Ainsi vous êtes tranquille. Enfin, il e site des programmes comme cPanem qui est inclut dans la plupart des hébergeur Web (ou même le logiciel email en question) qui permet de supprimer tous les éventuelle emails automatiquement après X jours afin de libérer la place de votre « fake » adresse email.

Hack 2. Ce hack est en quelque sorte une suite au « hack 1 », si vous ne l’avez pas encore lu, il est préférable de le faire avant de continuer.
Donc, ici nous allons insérer un lien vers votre blog ou site dans tous les emails que vous enverrez. Cette procédure est très facilement réalisable par l’ajout de ce lien dans la fonction « signature » et « footer » (cela dépend du logiciel ou du service d’envoi d’emails que vous utiliser, mais le principe reste le même 😉 ). Le lien devra être du style « si vous avez une question, veuillez cliquer sur ce lien. Le « lien » mènera à une page sur votre site dont nous allons créer par la suite.

Vous l’avez certainement compris, ce « hack » remplace la fonction de « réponse » d’email. Nous voulons montrer aux récepteurs de l’email que nous sommes ouvert et à leurs écoute de leurs questions. Nous avons simplement détourner la manière dont t ils peuvent nous contacter « en ajoutant ce « fameux » lien et en stoppant la possibilité qu’il nous répondent par email.

Maintenant, vous allez voir tout l’intérêt de ce fameux « détournement ». Comme expliqué précédemment, créez une page nommé « faq ». Comme vous l’avez compris, le lien dans la signature des emails pointera vers cette page. Cette page FAQ proposera les questions les plus fréquentes que vos clients peuvent se poser. N’hésitez pas à mettre des questions/réponses qui peuvent vous sembler stupide, car vos clients sont très fainéant et préfère toujours vous poser la question que de chercher ou même de lire. En bas de la FAQ, indiquez en petit un texte du style « Si vous n’avez pas trouver une réponse a votre question (et uniquement si), vous pouvez nous/me contacter via ce formulaire de contact. Mettez à jour votre FAQ au fur et à mesure des questions reçu par le biais du formulaire de contact.

Vous allez voir, si vous avez bien conçu votre FAQ, vous recevrez quasiment jamais d’email de retour tout en montrant à vos clients que vous êtes ouvert et accessible et toutes questions.

Hack 3. Créez toujours un modèle « basique » et « passe partout » pour vos envoi de newsletters.
En général, si vous regarder chez les conçurent (mais même dans vos anciennes newsletters envoyés), il y a toujours des choses qui reviennent, la manière d’écrire reste toujours la même, la mise en page aussi, etc. Pour ce hack, je vous propose donc de prendre une de vos ancienne newsletter, de préférence celle dont vous êtes le/la plus fière ou ayant le mieux fonctionné et modifiez-la pour la rendre « lambda ». Pour les champs plus personnalisé tel que le sujet et la description du produit, écrivez simplement quelques chose du style {NOM_DU_PRODUIT} {DÉCOUVERTE} {HISTOIRE}.

Après, enregistrez ce modèle sous un document Word par exemple, et reprenez ce modèle pour tous vos prochaines campagnes d’emails. Cette technique à premièrement l’avantage d’être beaucoup plus rapide à la rédaction de la newsletter et d’économiser un temps précieux., mais aussi (et surtout) d’avoir plus d’inspiration, de rester sur un « fil conducteur » et de ne plus avoir le syndrome de la page blanche (ou plutôt de la newsletter blanche 😉 ). Quand vous cherchez une idée de newsletter à envoyer à vos membres, il est également une bonne idée de reprendre votre modèle. Les idées viennent plus rapidement en lisant simplement le modèle. Dans la plupart des cas, la newsletter se complete alors toute seule en lisant.
Si vous voulez allez encore plus loin des cette technique, je vous conseille de lire mes Hacks et Astuces sur le « brainstorming ».

P.S. Vous cherchez un logiciel open source et puissant pour construire votre « réseau social » ou « web app de rencontre » ? Alors.., Jetez un coup d'oeil ici ! 🙂