Franchiser votre Web Business

Attention, le système de franchise s’applique uniquement sur un business mature et fortement rentable

 

Ce principe de franchise quasiment inexistant sur internet (ou inexistant…) dont j’ai eu l’idée donne des résultats tout à fait bluffant.

Le but est le même que la franchise traditionnelle (McDonald’s, Burger King, Starbucks, Subway, …), mais reconverti pour les business en ligne.

Ce type de franchise Web est aussi particulièrement adaptée aux sites de rencontre. En effet, les sites de rencontre sont monétisables sur des abonnements récurrents et sont des business très juteux (c’est la deuxième niche la plus profitable du Net).
Assez de blabla, passons maintenant au cœur de l’action de la « Web franchise » !  
La mise en place d’un tel service peut s’avérer compliqué (comme c’est le cas pour une franchise traditionnelle sur un business en dur), nous allons donc voir les règles de bases et primordiales afin de faciliter la tâche.
L’idée ici est de ne pas penser « business en ligne », mais de si prendre comme si on travaillais sur un business en dur. Vous devez donc bâtir tout votre business comme s’il s’agissait d’un business en dur et de penser de la même manière. Pour certaines raisons, les entrepreneurs qui démarrent un business sur internet s’y prennent et pensent totalement différaient. Pourtant, dans le cas d’un business de site de rencontre par exemple, les taux de réussite peuvent facilement augmenter par 1.5 si vous pensez en « business en dur ».
Donc ici nous allons d’abord ouvrir notre site dans une ville (ou même village) a une partie infime du monde et analyser tout ce qui marche et ce qui ne marche pas méthodiquement.

Eh oui, je vois tout le temps des gens vouloir directement créer un site, vouloir le traduire en toutes les langues possibles, etc. Et cette méthode est le chemin direct à l’échec dans 96% des cas.
Ces gens là pensent aussi que des sites comme Facebook ou Twitter se sont lancés au monde entier directement, ce qui est complément faux. Prenons le cas de Facebook, d’abord il était accessible uniquement pour une université, puis pour plusieurs, puis après quand les car les collégiens grandissait et n’était plus étudiant, Facebook s’est ouvert dans plusieurs états d’Amérique pour tout le monde, etc. Et seulement quatre ans après Facebook a lancé sa plateforme pour le marché francophone après avoir compris et appliqué ce qui marchait. C’est la même histoire pour les distributeurs de billets (ou bancontact en Belgique), etc, etc.

Allez, revenons à nos moutons ! Nous allons donc tester notre tout petit marché (mais grandissant) limité dans un secteur (niche bien précisé ciblé si possible sous tranche d’âge, intérêt, langue, culture, classe de population, genre, …).

Pour tester et voir ce qui fonctionne ou pas, nous allons faire des tests A/B sans cesse, écouter les visiteurs de son site, demander du feedback, déposer des flyers (prospectus) dans des boutiques ciblés, etc.

Ce processus est la chose la plus fastidieuse et la plus longue, mais primordiale dans le sucées de votre startup. Ce sont les véritables fondations de votre business qui vont permettre par la suite d’être beaucoup plus rapide (exactement comme les franchises) et de faire tomber tous vos concurrents par la suite (comme au judo 🙂 ), car vous aurez une recette imbattable par rapport à eux. La recette, c’est de savoir exactement ce qui marche et ce qui ne marche pas dans votre marché et de construire une réelle marque (une religion, comme Steve Jobs d’Apple l’a créé remarquablement bien). 

Tout ce qui marche et les procédures du fonctionnement de votre business (modération, vitesse de réaction/productivité, manière de répondre aux demandes, manière de marqueter le site, etc.) doivent être écrit noir sur blanc le plus détaillé possible avec exactement tout, tout ce qu’il faut faire dans tous les cas d’événement possible. Cela va être le mode d’emploi exacte que vous allez (ou quelque d’autre) utiliser pour pouvoir répliquer (cloner) exactement le même business dans une autre niche, ville, région, pays comme c’est le cas d’une franchise.

P.S. Vous cherchez un logiciel open source et puissant pour construire votre « réseau social » ou « web app de rencontre » ? Alors.., Jetez un coup d'oeil ici ! 🙂